première semaine en Nouvelle-Zélande : arrivée à Christchuch

Classé dans : #gotravel, Nouvelle-Zélande | 6

Après de nombreuses heures d’avion, un peu douloureuse il faut le dire, nous voici arrivés vers 14h à Christchurch, l’une des principales villes de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Cette ville a été marquée par des tremblements de terre en 2010/2011 dont un meurtrier en 2011. On y verra rapidement les stigmates. Bientôt 10 ans après, la ville est toujours en reconstruction pour s’offrir une nouvelle jeunesse, en témoigne la cathédrale toujours en mauvaise état.

Mais pour le moment, direction notre Airbnb que nous avons réservé pour une semaine histoire d’arriver en douceur et pouvoir trouver notre van. Malgré la fatigue, on a les yeux grands ouverts pour découvrir les premières images du pays. Un mélange (américano-)européano-anglosaxon, en plein pacifique.

Après quelques trajets en bus, nous voilà arrivés chez notre hôte (on vous le recommande !) qui n’est pas présent. On file aussitôt faire des premières courses avant de tomber de fatigue. On s’y perd un peu dans les rayons mais on prendra l’essentiel pour les premiers jours. C’est peut-être une caricature, on vous en dira plus après quelques semaines/mois, mais les premiers néo-zélandais que nous croisons nous semblent sympa (chauffeur de bus, hôtesse de caisse au supermarché, etc.). Tout le monde vous demande si ça va !

De retour dans la maison, je fais la grave erreur de me poser pour une sieste (nous voulions attendre jusqu’au soir avant de dormir pour pouvoir se caler sur notre nouvel horaire, +12h !). Après 20 min, je me réveil à moitié endormi jusqu’à ce que nous allions enfin nous coucher. Nous y voilà, nous sommes en NZ.

notre objectif : trouver un van

Le lendemain, après une bonne nuit réparatrice, et sans réveil précoce du fait du décalage horaire, nous avons une journée pour voir 4 vans ! La chance que nous avons eu est de ne pas avoir besoin de bouger de chez nous, ce sont eux qui viennent à nous ! 😀

Le premier que nous voyons était notre coup de cœur sélectionné depuis un moment sur les groupes Facebook. Le coup de cœur se confirme et un certain « feeling » se créer avec les vendeurs, Anissa et Kais. Nous enchainons ensuite les 3 visites, mais difficile face à ce précédent coup de cœur (au max de notre budget !). Nous nous laissons la nuit pour réflexion et choisissons donc de faire une offre pour celui-ci. C’est accepté, de quoi nous projeter un peu plus dans la suite du voyage !

Nous passerons les jours suivants à visiter Christchurch et réaliser toutes les démarches administratives que nous décrirons dans un article très prochainement.

visite de Christchurch

Pas énormément de choses à voir à Christchurch, mais c’est une ville agréable à vivre (en tout cas quand il fait beau). On y retiendra :

  • Un super fish & chips
  • Son parc
  • Son vieux tramway rénové
  • Une urbanisation mêlant du récent (reconstruit suite au tremblement de terre) et des bâtiments complétement vidés, soutenus pour ne pas tomber en attendant une rénovation, notamment la cathédrale de Christchurch !
  • Des marchés sympas (Farmers Market et Riccarton Market)
  • Ses petites boutiques
  • Ses cafés
  • Notre premier essai en trottinette Lime (vive la mondialisation)

On retrouve également pas mal de street art à travers notamment des peintures sur les murs, pour égayer la ville en attendant que tout soit reconstruit.

On aura été finalement bien occupés à Christchurch, je vous avoue qu’on avait peur de s’ennuyer…

let’s go !

Ca y est rendez-vous est pris pour récupérer le van. Après quelques formalités que nous détaillerons également dans un article, nous récupérons le van avant notre dernière nuit en Airbnb. Nous passons la soirée avec Anissa et Kais avant leur départ pour la Thaïlande, nous nous racontons nos parcours de vie à la fois différents mais similaires sur certains points, ils nous racontent comment était leur voyage en NZ, nous fournissent des précieux conseils, nous font briller les yeux ! Il est finalement l’heure de les accompagner à l’aéroport pour un dernier au revoir à leur vanou ! Que d’émotion… Bonne continuation à eux deux !

Pour nous c’est l’excitation, nous avons hâte d’emménager ! Nous passons notre dernière nuit dans la maison et embarquons nos affaires dans le van. Pour le moment priorité aux quelques ajustements : changement d’un pneu (et oui c’est possible ici, et en plus il vient de la casse, 50$ !), parallélisme, et en avant ! Nous commençons à ranger nos affaires, à prendre place dans les lieux.

Direction le free camp (emplacement gratuit) au sud de Christchurch, au bord de l’eau à Lyttelton. Si on regarde de face, c’est magnifique, derrière c’est un peu moins pittoresque puisque c’est un port de commerce. Néanmoins, le réveil fut magique.

Que dire, pour un premier réveil, nous sommes comblés. Bon on aura connu mieux en terme de propreté des sanitaires, ou de nous-même ; mais c’est ça l’aventure en van ! On commence à peine à préparer la suite de notre parcours : c’est çà le plaisir d’avoir le temps et la liberté d’aller n’importe où, ou presque.

Direction donc Akaroa.

péninsule de Banks et Akaroa

C’est la première fois que nous sortons vraiment de Christchurch pour découvrir rapidement un aspect plus rural de la Nouvelle-Zélande, et ce n’est pas pour nous déplaire. Premières routes de montagne également pour le van, pas de risque de survitesse ! La baie de la péninsule de Banks s’ouvre à nous pour un paysage tout en contraste : à la fois jauni par la sécheresse et teinté par la mer bleue. Nous descendons vers la French Farm Bay (on y reste attaché à notre France!) où nous mangerons et resterons tranquille l’après-midi. C’est tellement agréable de pouvoir se poser avec le van, d’avoir tout à disposition. Nous ouvrons le coffre, de quoi faire glisser un peu d’air dans le van pour faire la sieste.

Aller, on se motive, direction Akaroa, village fondé par des colons français en 1840, mais on y retrouve finalement pas grand chose de français…

Le temps se couvre, dommage, la lumière aurait pu être plus sympa, mais notre priorité est la douche !! Direction ensuite un free camp en dehors d’Akaroa, en haut de la Summit Road, avec une vue sur la baie et un couché de soleil très venté qui passe à travers les nuages ce qui donne une ambiance vraiment particulière.

La nuit sera agitée entre vent et pluie, mais on est toujours aussi bien dans notre van.

Ca y est, cette fois l’aventure commence vraiment… Retrouver nos premiers spots et coups de coeur et nos premières impressions sur l’aspect écologique, même si on est encore tout jeune dans le pays.

Enfin, dès que nous aurons du wifi, l’intégralité des photos seront envoyées. Pour le moment, retrouvez nos premières regards sur notre mur Instagram.

A l’heure où nous publions ces lignes, nous avons une pensée toute particulière pour la ville de Christchurch et ses habitants, frappés par une attaque sans précédent quelques jours plus tard.

PartagezShare on Facebook
Facebook
Suivre Jérémy:

Jérémy, 30 ans, en pleine transition de vie. Curieux, technologique, en quête de sens... J'aime m'évader grâce aux voyages, à la photo, la vidéo, le drone, la décoration mais aussi la randonnée et le VTT. Féru de technologie, je m'intéresse aussi à la domotique et aux objets connectés (de la manière la plus sobre possible!). Enfin, ma quête de sens m'amène à m'engager dans la transition écologique et à explorer d'autres modes de travail.

6 Responses

  1. Lucie

    Bonjour à tous les deux ! Nous sommes partis à peu près au même moment et dans le même état d’esprit que vous et suivons donc vos aventures de près. Nous avons atterri sur l’île du Nord et pensons y rester pour l’instant mais ça serait un plaisir de vous croiser à l’occasion 🙂 en attendant, on lit avec intérêt vos premiers retours !
    Lucie et Quentin

    • Jérémy

      Merci pour ce commentaire ! On vous suit aussi désormais 😀 On est sur l’île du Nord, vers Napier. Et vous ?

  2. Olivier

    Salut les voyageurs ! Merci de nous faire partager vos aventures, qui nous suivons depuis 45°44′54″ Nord; 4°50′48″ Est. Profitez bien !

    • Jérémy

      Merci ! On aimerait pouvoir profiter de ce voyage avec vous tous ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *