southland et catlins : en dehors des sentiers battus

Classé dans : #gotravel, Nouvelle-Zélande | 1

Ce n’est pas la première région que nous avons visitée après Christchurch, mais c’est celle où nous avons passé le plus de temps ces dernières semaines et il est très peu probable que nous y retournions pour autant de temps. Cette région nous a séduit par son aspect encore plus sauvage et rural, un peu en dehors des sentiers battus et des gros spots touristiques de la NZ.

Nous sommes descendus de l’Otago pour arriver à Fortrose, petite bourgade du sud. On était contents de retrouver la mer et un peu de verdure après avoir vu beaucoup de sécheresse dans les régions du centre.

Les lumières de l’aube et du crépuscule nous laissent sans voix. On a hâte de découvrir un peu plus la région. Pour la première fois, nous avons même réussi à passer une journée sans rien faire ! Oui, on a du mal à se poser… Toujours à vouloir voir plus de choses, les journées passent à une vitesse folle mais le Southland devrait nous apaiser un petit peu.

clifden caves

On hésite fortement à monter vers Doubtful Sound et Milford Sound, mais on réserve cette escapade avec nos amis Pierre-Yves et Maelys. On décide donc de ne pas aller plus haut dans le sud-ouest que les Clifden Caves. Il s’agit de galeries souterraines accessibles librement. On pourra dire que c’est un peu notre première expérience en spéléo ! Impossible malheureusement de pouvoir aller jusqu’au bout, une piscine nous bloquera le chemin, demi-tour. On découvrira sur le chemin retour quelques petits scintillements, on éteint les frontales, et il s’agit effectivement de vers fluorescents qui font pendre quelques guirlandes, visibles elles avec les lampes. Nous sommes saisis par toutes ces petites étoiles qui brillent dans la galerie. Difficile voire impossible à photographier. On en retient une super “aventure” dans cette galerie.

Quelques visites plus tard, nous retournerons à Fortrose mais cette fois sur un spot un peu moins officiel, mais tellement beau ! Il domine la mer au dessus de falaise, si vous passez dans le coin avec un van self-contained, on vous le recommande !

La capitale du Sud, Invercargill, n’est pas très attirante, nous irons seulement y faire nos courses, le plein et la vidange/recharge en eau.

Les jours qui suivront nous en ferons voir de toutes les couleurs : le bleu de la mer, le jaune du sable et des falaises, le rouge/rose des couchés de soleil et enfin le vert de la forêt que nous avions très peu vue pour le moment !

le bleu de la mer

Cette fois nous la rencontrons vraiment cette mer et une partie de ces habitants : coquillages, moules, oiseaux et enfin les otaries, ou phoques ou lion de mer, on ne sait pas trop… A chaque virage une vue différente, une nouvelle plage totalement vide ou encore quelques cabanes en bord de mer.

Voici quelques spots que l’on peut vous recommander :

  • pour voir des otaries : Slope Point, Nugget Point
  • pour poser son van le soir : en haut de Fortrose
  • pour pêcher des coques (et les manger pour ceux qui aime ça) : Kuramea (vous pouvez rester au camping à coté pour les cuisiner). Nous on a pas encore eu le courage.
  • pour en savoir plus sur l’histoire de cette région : musée de Waikawa, tout petit mais très intéressant !
  • pour être là où tout à commencer : Bluff
  • pour voir des dauphins : Curio Bay, vous pouvez même nager avec eux (mais c’est froid)

le vert de la forêt, des prés

Contraste saisissant avec les étendues de mer et de plages : les étendues de prés et la forêt humide de Nouvelle-Zélande avec sa végétation abondante et le chant de nombreux oiseaux que l’on avait jamais entendu auparavant. Une vrai bouffée de nature !

Voici quelques spots que l’on peut vous recommander :

  • pour découvrir la végétation et voir des cascades : Waipohatu Walk
  • pour poser son van le soir : rester vers le départ du sentier Waipohatu (un peu plus loin)

Fin de parcours par les Catlins (ici pas de réseau) et le phare de Nugget Point, complètement perché, il domine la mer et les nombreux otaries qui peuplent ses rochers et ses plages.

Direction ensuite Dunedin, un coup de coeur d’un autre type… A suivre !

Retrouvez toutes les photos ici, et tous les points d’intérêt ici.

PartagezShare on Facebook
Facebook
Suivre Jérémy:

Freelance Nomade

Jérémy, 31 ans, en pleine transition de vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *